12 août 2016

"La vague" - Todd Strasser


Chez : Pocket (2013) 
Genre : Contemporain 
Selon nous : A partir de 13 ans

Résumé : "Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970.
Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d'histoire, crée un mouvement, la Vague, aux slogans fort : "La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l'Action". En l'espace de quelques jours, le paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur livre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage.Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?"















MON AVIS

Anaëlle ★★★☆☆
J'entends parler de ce livre depuis des années, et lorsque je suis tombée par hasard dessus, en magasin, je me suis dis que c'était peut être l'occasion d'enfin le lire ! Je connaissais l'histoire globale, mais j'ignorais que c'était tiré d'une histoire vraie, et lorsque j'ai lu cela dans l'avant propos, j'ai trouvé que ça donnait une dimension encore plus importante à l'histoire.

Dans ce roman, Ben Ross, le professeur, se retrouve dans l'incapacité de répondre correctement à une question de ses élèves, à savoir : comment les Allemands ont-ils pu laisser les nazis massacrer des millions de personnes, sans intervenir ? Afin de les aider à trouver eux-mêmes la réponse, le professeur décide de mettre en place une expérience, et s'auto-proclame leader d'un nouveau mouvement : la vague.

On découvre cette histoire à travers le point de vue de trois personnages en particulier : Ben, le professeur, et deux élèves, Laurie et David. David, lui, adhère dès le départ à La Vague, tandis que Laurie est la première à émettre des doutes, et des craintes à ce sujet.

J'ai trouvé ce roman à la fois très intéressant, mais également très effrayant. C'est impressionnant de voir à quel point les élèves sont très rapidement réceptifs à l'autorité, aux nouvelles règles (aussi absurdes soient-elles) et à quel point il est simple de transformer un simple mouvement en idéologie. Au début de l'expérience, j'ai moi-même eu un peu de mal à voir ce qu'il y avait de réellement néfaste dans le mouvement mis en place. L'expérience se déroule sur une semaine seulement, et pourtant, La Vague prend des proportions incroyables.

Des questions très importantes sont posées dans ce roman. On rappelle l'importance de la liberté individuelle, du libre arbitre et surtout de l'esprit critique. On met également en avant les risques de la pression de groupe.

J'ai un peu regretté que le roman soit si court. Il fait à peine plus de 150 pages, et je pense que le sujet aurait pu être traité davantage en profondeur. Je trouve également dommage que l'auteur se soit inspiré du téléfilm La Vague, diffusé en 1981 (que je n'ai pas encore vu, mais ça ne saurait tarder), plutôt que des véritables notes du professeur qui a organisé l'expérience dans les années 70, puisque du coup, ce roman n'est qu'une adaptation d'une adaptation des faits réels.

Toutefois, le message reste très clair, et, à mes yeux, très important. C'est un livre qui se lit très facilement, et je pense que tout le monde devrait le lire. Un indispensable pour moi !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire